Accueil>

Découverte des sols de Chateauneuf du Pape avec le Domaine Pierre Usseglio et l'oenogéologue Georges TRUC

La notoriété des vins de Chateauneuf du Pape repose en partie sur la qualité et la diversité de ses sols. J'ai pu une fois de plus le constater ce matin en participant à un bien heureux événement organisé par le domaine Pierre Usseglio.

 

En effet nous avons voyagé dans la vigne sur les différentes parcelles du domaine accompagné de Georges TRUC, un Oenogéologue d'expérience et passionné.

 

Nous avons ainsi pu fouler les différents sols de l'appellation : Galets roulets, Calcaires, Sables (safres) et aussi argile.

 

Les célébres Galets Roulets (Frejau en Provencal) qui ont environ 1,8 million d'années, que l'on retrouve entre 4 et 10 mètres de profondeur sont considérablement avantageux pour la vigne en termes de drainage. Ils ont aussi la capacité d'emmagasiner la chaleur la journée pour la restituer à la vigne durant la nuit. Cela facilite bien entendu la bonne maturité des raisins.

 

Véritables banques du sous sol, les sols argileux quant à eux jouent un rôle très important puisqu'ils sont de véritables distributeurs de bons nutriments (fer, potassium, magnesium...) pour la vigne.

 

Le quartier connu de "la Crau" est ainsi un mélange d'argiles et de galets roulets.

 

Il y a également à Chateauneuf du Pape des sols sablonneux (Safres) chers à la famille Usseglio puisqu'ils confèrent aux vins beaucoup de finesse et d'élégance. Ces sols datant de 25 millions d'années permettent également à la vigne de s'enraciner profondément sans difficulté, ce qui l'a met à l'abri d'éventuels chocs hydriques.

 

Enfin, nous avons également découvert des parcelles de vignes sur des sols calcaires qui sont exploités à Chateauneuf du Pape depuis les années 60. Ces sols qui rendent la vie plus difficile à la vigne qui a du mal à s'enraciner en profondeur produisent des rouges tanniques et des blancs élégants et racés.

 

Après un détour par le Château (datant du 14ème siècle), nous nous sommes rendu à la cave du domaine Usseglio afin d'y déguster des têtes de cuves (avec et sans élevage), par cépage et parcelle. Cela nous a clairement permis de constater l'impact des sols sur la texture et le arômes du vin. Le constat est incroyable tant la différence d'un sol à un autre est grande, pour un même cépage.

 

Enfin, nous avons dégusté leurs vins (Cuvée tradition, Cuvée de mon aieul, cuvée des deux fères...) sur différents millésimes accompagnés d'un buffet gouteux et généreux.

 

J'ai particulièrement apprécié la gourmandise et l'incroyable équilibre de la cuvée de mon aieul 2009 et la complexité aromatique et les arômes évolutif de la cuvée des deux frères 2003.

 

Bravo à la famille Usseglio pour cette très belle initiative, très pédagogique, bien organisée et également formidable pour les papilles.

 

   

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Le Lundi 21 Mars 2016